Les principales banques d’épreuves

mardi 10 février 2015

Quelques concours :

La filière M.P.S.I./M.P. permet de préparer les concours d’accès aux Grandes Écoles d’Ingénieurs. Plus de 200 écoles proposent des concours de niveaux très divers.

Le concours Centrale-Supélec réunit 10 écoles : les cinq écoles "Centrale" de Paris, Lyon, Lille, Nantes et Marseille, ainsi que Supélec, SupOptique (l’Institut d’optique graduate school d’Orsay), l’ENSEA (École nationale supérieure de l’électronique et de ses applications), l’ENSIIE (École nationale supérieure d’informatique pour l’industrie et l’entreprise) ainsi que l’École navale de Brest.

Le concours commun Mines-Ponts rassemble neuf écoles : l’École des Ponts ParisTech, l’ISAE-SUPAERO, l’ENSTA ParisTech, Télécom ParisTech, Mines ParisTech, les Mines de Saint-Etienne, les Mines de Nancy, Télécom Bretagne, l’ENSAE ParisTech.

Les CCP (concours communs polytechniques, à ne pas confondre avec les concours de l’École polytechnique) sont au nombre de quatre pour la filière MP. Ces concours CCP fédèrent 34 écoles dans diverses spécialités de l’industrie et des services (chimie, physique, électronique, informatique, mécanique, automobile, aéronautique …), auxquels s’ajoutent 25 écoles (ou réseau d’écoles, pour Polytech) en banque de notes.

Le concours e3a réunit trois partenaires qui ont mutualisé leur recrutement pour l’écrit : les Arts et Métiers ParisTech, l’ESTP et le concours Polytech qui rassemble 33 écoles d’ingénieurs des universités (la liste des écoles est sur le site du concours Demain Ingénieur).

Le concours TPE (travaux publics de l’État) s’adresse à des étudiants qui souhaitent devenir fonctionnaires. Le recrutement est commun à quatre écoles : l’ENTPE Lyon (École nationale des travaux publics de l’État), l’ENSG Marne-la-Vallée (École nationale des sciences géographiques), les Mines de Douai et l’ENM Toulouse (École nationale de la météorologie.


Navigation

Articles de la rubrique

  • Les principales banques d’épreuves